L’industrie de la mode et sa bonne conscience

Transgender model

Je ne sais pas si c’est la maturité ou le contexte actuel qui m’a fait réalisé cela, mais j’ai constaté que plus le temps passe plus je prend conscience de la noirceur du tableau que dépeint notre société du monde actuel. Les différents scandales politico-sociaux, les problèmes religieux ou encore l’ouverture et la banalisation des propos haineux et discriminatoires sur les réseaux sociaux. Qui, peu à peu deviennent la norme dans les discussions autour de la machine à café. Cette société m’effraie de plus en plus et malheureusement ce constat n’est pas qu’un problème franco-français mais bien global et tout ça me donne une vision assez pessimiste du monde actuel et de son futur.

débat mode
From left: Tim Blanks, Hari Nef, Ivan Bart and Joan Smalls | Source: Getty

Mais pour moi une importante question découle de ce constat, quand on discute avec chaque personne en creusant un peu plus dans le coté relationnel et en s’impliquant un minimum du point de vue personnel, on s’aperçoit avec bien sur des nuances que chaque individu a une certaine morale et des valeurs humaines. Alors je fais le lien avec le titre de ce post, ma question est: Au jour d’aujourd’hui que fait-on de sa bonne conscience et de ses valeurs humaines? Et en concordance avec la mode, a t-elle sa place dans cette industrie? Je vous joins une vidéo du site business of fashion soulevant ces points là.

Et enfin une autre question m’est apparue en voyant cette vidéo, cette tendance récente à l’exposition des diversités (modèles transgenres, plus grande couverture de modèles noirs, modèles handicapés, etc…) dans l’industrie est-elle réellement en phase avec cette « bonne conscience » ou n’est-elle, elle aussi que simplement une tendance, une mode qui s’effacera comme toutes les autres précédentes ?

+There are no comments

Add yours

error: Content is protected !!